Le culte de la maigreur dans la mode

 

L’anorexie, le mouvement pro-ana, le culte de la maigreur à tout prix, les squelettes qui défilent : l’univers de la mode perd-il la tête ? Selon les magazines et les publicités le 34 serait la taille normale, et le 36 serait déjà une taille de « grosse » ! Mais d’où vient ce phénomène grandissant ?

Au fil des siècles, les références de beauté féminines ont énormément changé. Elles sont passées de la femme formée, à une femme plus voluptueuse telle que Marylin Monroe pour en arriver à une femme maigre telle que Kate Moss. Il faut savoir que c’est la société qui dirige notre vision d’un corps idéal et de la beauté. Cependant selon les cultures l’idéal est différent, en Europe notre idéal est la maigreur, en Asie ce sont les corps fins et non formés qui priment contrairement à l’Afrique où les formes prédominent les idéaux de beautés.

Mais ce n’est pas uniquement la société qui régit notre image de la beauté, il y a également les médias et surtout la mode. Avec les médias, nous sommes sans cesse confrontés à des images, abrutissantes, de femmes parfaites (parfaitement retouchées oui) dans les magazines.

Cependant, il ne faut pas oublier ce qui se cache derrière la silhouette parfaite des mannequins, les agences qui mettent la pression pour perdre encore et toujours plus de poids, beaucoup de privations, de frustrations, des troubles alimentaires. Hé oui, la plupart de ces filles sont anorexiques, ou boulimiques, et extrêmement mal dans leur corps, à l’opposé des photos remplies de bonheur qu’elles renvoient dans les shootings !

Mais la mode reste beaucoup plus influente et choquante ! Par exemple Karl Lagerfeld a déclaré que « les rondes n’ont rien à faire sur les podiums » ou encore « l’unique ambition dans la vie, est de porter des jeans taille 30 »? Or ses créations sont censées embellir la femme quelle que soit sa corpulence, bonjour le paradoxe de monsieur Lagerfeld. Mais il n’est pas le seul, le directeur d’Abercrombie et Fitch a déclaré qu’il ne souhaite plus voir de gros dans ses magasins, mais juste des gens beaux et minces et il qu’il souhaite supprimer la taille 38 car il ne veut pas que sa marque soit portée par n’importe qui. Donc selon ses dires une femme faisant une taille 38 est grosse, en sachant que la taille moyenne d’une femme française est le 40, encore plus paradoxal n’est-ce pas ?

Ce n’est pas tout ! En plus de la société, les médias et la mode, il y a également les industries !

Cette image de maigreur est inculquée dès le plus jeune âge auprès des filles avec la célèbre poupée Barbie ! Cette poupée connue mondialement a une influence négative et incitant à l’anorexie. Seulement les médecins l’ont prouvé, il est humainement impossible d’avoir le corps de Barbie à moins d’être anorexique.

img-0684-4-copie

De plus les industries pharmaceutiques voient en le mal-être des femmes un moyen de se faire de l’argent. Malgré les effets nocifs de leurs produits minceurs, ils profitent de la faiblesse mentale de certaines femmes pour se remplir les poches.

La mode est un fléau pour la femme et surtout sa vision d’elle-même

Le plus malheureux dans cette histoire est que la société nous ai instauré un devoir de beauté sans que nous nous en rendions compte. Nous sommes transformés en objet sexuel via les publicités qui soumettent les femmes et en font des objets. Les stylistes nous dictent comment être belle et personne ne trouve ça anormal. C’est malheureux car nous nous battons pour rentrer dans ces critères sans nous en rendre compte

anorexia_lkjnjk

Cependant nous avons quand même tenté quelques avancées, suite à de malheureux incidents…

  • En 2006 la mort de la mannequin brésilienne Ana Carolina Reston âgée de 18 ans vient tirer la sonnette d’alarme et relance le débat au Brésil sur le poids minimum des mannequins pour pouvoir défiler.
  • En Septembre 2006 à Madrid, des mannequins trop maigres (leurs IMC inférieur à 18 – 56kg pour 1m75) n’ont pas eu le droit de défiler sur la passerelle Cibeles, en effet une directive régionale contre l’anorexie a été mise en place.
  • Depuis 2008, le Conseil Britannique de la mode a affirmé que les modèles devront désormais avoir au moins 16ans pour pouvoir participer aux défilés de la Fashion Week de Londres. Un certificat médical devra être présenté !

 

 

cropped-cropped-logo.jpg

What do you think ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s